Rechercher
  • ProEcclesia bloger

Acts vs Matthieu, la formule du baptême

Dernière mise à jour : sept. 29



Matthieu 28:19 Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fil et du Saint-Esprit


Lorsqu'on lit l'évangile de Matthieu on peut voir au verst 19 du dernier chapitre que le Christ demande à ses disciples de baptiser au nom du "Père, Fils, St Esprit". Mais lorsqu'on lit le livre des Actes des apôtres qui raconte le debut du ministère des apôtres ont peut s'apercevoir que les apôtres ne baptise pas au nom du "Père, Fils, St Esprit " mais le font au nom du Christ.

Ce problème est souvent pointé du doigt pour attaquer la fiabilité du Nouveau Testament, par exemple la chaine YouTube "EfDawah" l'utilise pour sapper la fiabilité historique de l'évangile et des Actes [1].

Un des premiers argument que l'on entend généralement consiste à dire que le problème provient de l'évangile de Matthieu dont le texte aurait été falsifié par des scribes qui auraient rajoutés la mention "Père, Fils, St Esprit". Malheureusement les tenants de cette position ne peuvent s'appuyer sur AUCUN manuscrits car tous les manuscrits dont nous disposons ont la formule "Père, Fils, St Esprit" en Matthieu 28.19.

Le deuxième argument, plus crédible, provient d'Eusèbe de Césarée. Ce dernier comme le rapporte James Snapp dans l'un de ses articles [2] a cité Matthieu 28.19 à 17 reprises en utilisant non pas la formule "Père, Fils, St Esprit" mais en disant simplement "en mon nom". Bernard Henry Cuneo au début du siècle dernier à publié une étude dans laquelle il a examiné les citations d'Eusèbe et en a conclut qu'Eusèbe avait tendance à ne pas citer les versets en entier et se contentait souvent de segments [3]. De plus nous pouvons retrouver ailleurs dans les écrits d'Eusèbe la formule "Père, Fils, St Esprit". Et plusieurs auteurs ayant vécu avant Eusèbe ont montrés une connaissance de Matthieu 28.19 avec la formule longue :

  • La Didaché au début des années 100 J.C.

  • Irénée de Lyon vers 180 ap J.C.

  • Tertullien vers 200 ap J.C.

  • Hippolyte de Rome vers 200 ap J.C.

  • Les Actes de Thomas au début des années 200 ap J.C.

  • Quatre participant du 7ème concile de Carthage en 257 ap J.C qui ont cités la formule "Père, Fils, St Esprit". [4]

Le point de la falsification scribal peut donc être mis de coté étant donné la faiblesse des arguments avancés. Mais il reste maintenant un problème, comment expliquer les différence entre Matthieu et les Actes ?

Pour expliquer ce "problème" on pourrait dire que comme Eusèbe, St Luc s'est contenté de rapporter une formule abrégée et qu'il a cité le nom "Jésus" pour raccourcir la formule "Père, Fils, St Esprit", ce qui est possible puisqu'à plusieurs reprises St Luc va même jusqu'à mentionner des baptêmes sans rapporter de formule (Actes 8.12 ; 8.38 ; 9.18 ; 16.15 ; 16.33 ; 18.8) [5] ce qui témoigne qu'il a tendance à abréger les récits qu'il rapporte. Bien que cette interprétation est tout à fait possible on peut légitiment se demander pourquoi St Luc ne mentionne même pas à une seule reprise la formule "Père, Fils, St Esprit".

Une autre solution pourrait être que Jésus n'a pas réellement prononcé la formule "Père, Fils, St Esprit" mais a seulement dit qu'il fallait baptiser en "son nom" et à partir de là différentes formules ont été utilisé avant que la formule "Père, Fils, St Esprit" ne s'impose [6]. Mais dans ce cas Matthieu n'aurait-il fait une falsification ? Et bien pas forcément. Imaginez que j'envoie 3 personnes rapporter un courier et que je leur dit "dites que vous venez de ma part", la 1ère lorsqu'elle livre le courier utilise mon nom, la deuxième utilise mon prénom et mon nom de famille et la 3ème utilise mon surnom. Dans ces trois exemples trois formules différentes sont utilisées et pourtant le trois sont corrects car elle renvoies à la même réalité [7].

Il devrait en être de même quand on cherche à comprendre Matthieu 28.19, il est possible que Jésus a simplement dit "en mon nom" et que Matthieu a simplement rapporté la signification de baptiser "au nom du Seigneur", il ne rapporte alors pas le discours littéralement mais en rapporte le sens. La question ne devrait alors pas être "est-ce une falsification scripturaire ?" mais plutôt "est-ce que baptiser au nom du Seigneur et au nom du Père, Fils, St Esprit renvoie à la même réalité et comment la comprendre ?".

Ce qui vient appuyer cette explication c'est qu'il y'a, contrairement à ce que l'on entend, non pas deux formules différentes pour le baptême entre Matthieu et les Actes mais plus. En effet dans les Actes nous voyons différentes formules en plus des passages où les formules sont absentes, voici les différentes façons dont sont rapportées les baptêmes dans les Actes :

  • Pas de formule - Actes 8.12 ; 8.38 ; 9.18 ; 16.15 ; 16.33

  • Au nom de Jésus Christ - Actes 2.38

  • Au nom du Seigneur Jésus - Actes 8.16 ; 19.5

  • Au nom du Seigneur - Actes 10.48

  • Pas de formule mais une mention d'invocation de son nom (Seigneur) - Actes 22.16

On peut voir qu'il y a trois formules différentes dans les Actes, pourtant elles revoient toutes à la même réalité, et bien c'est dans ce sens que nous devons approcher Matthieu 28.19.

De plus le fait que nous trouvons plusieurs formules différentes dans les Actes pourrait être la preuve qu'au tout premier temps de l'église il n'y avait pas de formule précise et que rapidement la formule "Père, Fils, St Esprit" a supplantée les autres (avant 70 ?) pour devenir la seule. À moins que les différentes formules des Actes abrègent celle de Matthieu 28.19 ?










  1. https://youtu.be/4_mI4Wr0qno

  2. https://www.thetextofthegospels.com/2019/11/matthew-2819-baptism-in-whose-name.html

  3. Ibid

  4. Ibid

  5. Le texte grec sur lequel je me suis basé est le Nestle Aland 28ème édition, je n'ai pas vérifié si des variantes existent dans ces versets

  6. Pour un argument similaire voir Craig L. Blomberg, The historical reliability of the Gospels second edition, pp159-160

  7. Cette analogie n'est pas à prendre au pied la lettre et n'a pour objectif de défendre le modalisme

2 commentaires

Posts récents

Voir tout