Rechercher
  • ProEcclesia bloger

Jésus le nouveau Moïse - Deutéronome 18.15-18

Dernière mise à jour : 28 oct.


Le verset de Deutéronome 18.15-18 annonce un prophète qui sera comme Moïse :

Deutéronome 18:15 Yahweh, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète tel que moi : vous l'écouterez. [...] 18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète tel que toi ; je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.


Ce passage est le sujet d'une controverse entre les chrétiens et les musulmans car les chrétiens y voient Jésus et les musulmans Mohammed. Le premier point que nous pouvons noter est que dans son sens premier [1] Deutéronome 18.15-18 annonce un prophète Israélite. En Deutéronome 18.2 Dieu dit à propos des lévites qu'ils "n'auront point d'héritage parmi leurs frères" c'est à dire parmi les 11 autres tribus d'Israel. C'est dans ce sens qu'il faut comprendre Deutéronome 18.15-18, Dieu leur suscitera un prophète comme Moïse d'entre leur frère (tribus d'Israel).

Plusieurs implications découlent de ce passage si l'on pense qu'il s'agit de Jésus. Le personnage de Dt 18.15-18 est Israélite, il est prophète et il est le Messie attendu. Nous pouvons faire un résumé de ce que nous savons sur l'attente de ce prophète vers le 1er siècle de notre ère notamment à partir du Nouveau Testament.

  • Des foules (ou une personne seule) ont identifié Jésus à un prophète et certains à un prophète qui était attendu dans le NT : Jean 6:14 Ces hommes ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : "Celui-ci est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde." ; Jean 7:40 Parmi la foule, quelques-uns, qui avaient entendu ces paroles, disaient : "C'est vraiment le prophète." ; Matthieu 21:11 Et les foules disaient : "c'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. " ; Jean 4:19 La femme dit : "Seigneur, je vois que vous êtes un prophète". Mais ces passages ne prouve pas que Jésus est le prophète de Dt 18.18, tout ce que nous pouvons en tirer c'est qu'il a été reconnu comme prophète par des israélites et que certains attendaient ce prophète. Techniquement la foule peut se tromper.

  • Jésus à lui même enseigné que Moïse à parlé de lui sans préciser dans quel passage Moïse a parlé de lui : Jean 5:46 Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi ; Luc 24:44 Il leur dit : "c'est bien là ce que je vous ai dit quand j'étais encore avec vous : qu'il fallait que tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes s'accomplît.".

  • Dans l'évangile de Luc Dieu dit à propos de Jésus lors de la tansfiguration sur la montagne "Celui-ci est mon Fils élu: écoutez-le!", l'expression "écoutez-le" est probablement une référence au prophète de Dt 18 où il est dit "vous l'écouterez".

  • L'apôtre Philippe dit lui aussi que Moïse a parlé de Jésus sans préciser dans quel passage Moïse l'a mentionné : Jean 1:45 Philippe rencontra Nathanaël et lui dit : "Nous avons trouvé celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les Prophètes : c'est Jésus, fils de Joseph de Nazareth."

  • L'apôtre Pierre a quant à lui clairement identifié Dt 18.18 avec Jésus Actes 3:22 "Moïse d'une part a dit : Le Seigneur notre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi ; vous l'écouterez en tout ce qu'il vous dira". St Étienne à lui aussi fait une référence à Dt 18 en Actes 7.37 "C'est ce Moïse qui dit aux enfants d'Israël : Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi". Dans le contexte St Étienne n'identifie pas clairement l'identité de ce prophète mais nous pouvons la déduire du fait qu'il est face au sanhédrin à cause de fausses accusations qui lui ont été faites par des juifs parce qu'il croit en Jésus, le plus probable est donc qu'il cite ce verset pour l'appliquer au Christ. Ces versets nous montrent clairement que les disciples de Jésus l'ont considéré comme le prophète de Dt 18.18.

  • La femme samaritaine en Jean 4.25 dit à Jésus "Je sais que le Messie (celui qu'on appelle Christ) va venir ; lorsqu'il sera venu, il nous instruira de toutes choses". Ce verset est très intéressant car les samaritains ne reconnaissent que la Torah ce qui montre que l'attente messianique de la samaritaine découle uniquement de la Torah. Plusieurs passages pourraient être invoqué comme Genèse 49.10 mais le plus probable est Deutéronome 18.18 car la samaritaine dit que le Messie instruira sur toutes choses et Deutéronome 18.18 dit que le prophète dira tout ce que Dieu lui commandera.

  • Les esséniens avait une attente liée à Dt 18.18 comme on peut le voir dans le 4Q175 qui contient quatre passages qui font mentions de personnages à venir, voici les deux premiers passages :

  • Commentant ce texte Michael O. Wise dit "Mais pourquoi rassemblait-on ces passages spécifiques ? Quelle est la signification de leur assemblage ? Beaucoup de spécialistes du texte s'accordent sur la signification des trois premiers passages. Ceux-ci représentent respectivement les espoirs du Yahad en l'avènement d'un prophète comme Moise, d'un rejeton du roi David pour triompher au combat et d'un vrai grand prêtre. Tous trois pouvaient prétendre au titre de -messie- car chacun devait être -oint- par Dieu (sens littéral du mot hébraïque messie)[2]"et Joël B. Green dit "dans les manuscrits de la mer Morte, la promesse du Deutéronome est incluse dans une anthologie de textes messianiques connue sous le nom de Testimonia (4Q175), où elle est citée aux côtés de Nb 24,15-17 (en faveur d'une figure messianique royale) et de Dt 33-11 (en faveur d'un messie sacerdotal)[3]". Nous pouvons donc voir que pour les esséniens le prophète comme Moïse est en lien avec la période messianique et qu'il était israélite (il est inconcevable que la secte des esséniens attendait un prophète non israélite). Toutefois ce texte contredit le Nouveau Testament car pour le Nouveau Testament ces trois figures attendues sont réunies dans la personne de Jésus. Cette attente peut d'ailleurs être parallèle à ce que demande les sacrificateurs et les lévites à Jean Baptistes en Jean 1.19-21 pour savoir si il est le Christ, Élie ou le prophète.

En conclusion pour cette partie on peut affirmer que Jésus à prêcher qu'il est annoncé dans la Torah, que ses disciples l'ont identifié a Dt 18.18, que les juifs en courant de notre ère attendaient un israélite prophète mentionné en Dt 18 avec toutefois une différence avec le NT notamment pour les esséniens. Pour la deuxième partie je vais expliquer pourquoi Jésus est le prophète comme Moïse avec comme base l'évangile de Matthieu. L'évangile de Matthieu a été écrit pour un public juif dans le but de démontrer que Jésus est le Messie et dans son évangile nous trouvons plusieurs parallèles avec Moïse ce qui a conduit des érudits à parler de "new Moses" [4].

  • Jésus a été menacé dans son enfance par un édit impérial de tuer les enfants hébreux mâle Matthieu 2.16 - Moïse aussi Exode 1.15-16

  • Jésus a été sauvé par un membre de sa famille (Josèphe) Matthieu 2.13 - Moïse aussi Exode 2.1-10 (sa soeur)

  • Jésus à trouver refuge en Egypte pendant un certains temps Matthieu 2.14-15 - Moïse aussi Exode 2.5-10

  • Jésus a été rappelé dans son lieu de naissance Matthieu 2.20 "et lui dit : "lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et va dans la terre d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant sont morts." - Moïse aussi Exode 4.19 "Yahweh dit à Moïse, en Madian : "Va, retourne en Égypte, car tous ceux qui en voulaient à ta vie sont morts."

  • Jésus a passé 40 jours et 40 nuits à jeuner dans le désert Matthieu 4.2 - Moïse aussi Exode 34.28

  • Jésus a promulgué sa loi et son alliance Matthieu chap 5 & 7 - Moïse aussi Deutéronome 5.21

  • Jésus s'est choisit 12 apôtres Matthieu 10.1-4 - Moïse a eu 12 chefs tribaux qui l'ont aidé à diriger Nombres 1.1-16

  • Jésus est monté sur une montagne avec trois de ses disciples, son visage a été resplendissant, une nuée lumineuse apparue, une voix a parlé à travers la nuée et ses disciples avaient peurs - Ce passage trouve des échos en Exode 24 et 34 où , des signes similaires apparaissent, nuée sur la montagne, visage resplendissant, Dieu qui parle, les disciples qui sont dans la crainte


Ces parallèles suffisent à montrer que pour Matthieu Jésus est le nouveau Moïse, avec les éléments que nous avons vus plus haut nous pouvons conclure que nous n'avons pas besoin de nous poser la question si "oui" ou "non" Deutéronome 18.15-18 annonce le prophète de l'islam.









  1. Je parle de "sens premier" dans le sens ou un verset peut avoir une signification en dehors de son contexte d'origine, mais comme je l'explique dans un post précédent pour nous c'est l'église qui a l'autorité sur les textes

  2. Micael O. Wise, Les manuscrits de la mer Morte, p274

  3. Joël B. Green, Encyclopedia of The Historical Jesus, p105

  4. Voir les commentaire de l'Ignatius Catholic Bible" de Scott Hahn & Curtis Mitch et le livre "The Gosepl of Matthew" de Curtis Mitch & Edward Sri



0 commentaire

Posts récents

Voir tout